Skip to content

paysage

Ankor, Cambodge

Voyager, c’est bien utile, ça fait travailler l’imagination. Tout le reste n’est que déceptions et fatigues.

C’est de l’autre côté de la vie.

Notre voyage à nous est entièrement imaginaire. Voilà sa force.

Et puis d’abord tout le monde peut en faire autant. Il suffit de fermer les yeux.

Il va de la vie à la mort. Hommes, bêtes, villes et choses, tout est imaginé. C’est un roman, qu’une histoire fictive. Littré le dit, qui ne se trompe jamais.

Avertissement au Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline


Visitez les galeries en cliquant sur les photos ci-dessus.

Chine 01

Chine

MoMA, NY

Arganiers, Maroc, 2003

Arganiers, Maroc

Les voyages, ça sert surtout à embêter les autres une fois qu’on est revenu. Sacha Guitry

Ouessant 06

Ouessant panoramique

Pudong, Shangai, 2005Le petit oiseau va sortir

MOMA

Ceux qui ont fait le tour du monde peuvent faire durer leur conversation un quart d’heure de plus. Jules Renard

%d blogueurs aiment cette page :