Skip to content

L’apparition magique, photographie légendée

juin 17, 2011
Owl butterfly, Londres, 2010

Owl butterfly, Londres, 2010

Je ne sais pas comment cela se calcule, mais écrivez moi si vous avez la réponse. Pas tous en Europe, mais tout de même sept milliards d’êtres humains à la surface du globe, dont un auteur célèbre qui vit en Écosse, et une photographe qui habite Paris. Celle-ci passe dix jours d’août en Écosse, à guetter, en vain, l’auteur au coin de la rue, puis l’automne suivant un week-end à Venise, avec visite des lieux touristiques, hasard des ruelles, déjeuner tardif dans un restaurant de bonne tenue, mais ni connu ni cher, et là, un éblouissement : l’Auteur, à la table voisine, c’est-à-dire à 87 centimètres pendant 72 minutes. Effarement aphasique devant l’apparition, son plat de pâtes et son mari. La reine d’Angleterre juchée sur une licorne tirant un lion en laisse m’aurait parue plus réelle. J’ai dû me pincer, littéralement. La probabilité est-elle supérieure de gagner au loto ?

Hermance

PS 1 : j’ai un témoin.

PS 2 : aucune réciprocité des émotions lisible dans l’œil de l’Auteur quand nos regards se sont croisés.

PS 3 : est-il maintenant exclu que je gagne au loto ?

[Pas de risque de ne pas trouver dix paysages américains si vous allez au salon Massato.]

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :