Skip to content

Jacob Lake motel, photographie légendée

juin 7, 2011
Jacok Lake motel, Arizona, 2010

Jacok Lake motel, Arizona, 2010

La nuit, sous la neige, à la montagne, au milieu des grands sapins, rouler a quelque chose de Misery. Au bout de la montée, il y a Jacob Lake, sa pompe à essence et son bar-snack-supérette-motel. Pas une lumière. Après avoir frappé longtemps à la porte, une femme vient ouvrir. Il s’avère que ce couple d’une quarantaine d’années a les clefs de la ville. En hiver, morte-saison, ils ferment tôt. Trois fusils de chasse dans le râtelier derrière le comptoir d’accueil et une tête de sanglier observent le visiteur : « Mon mari va vous faire un sandwich, restez pour la nuit, la route est mauvaise et la prochaine ville un peu éloignée à cette heure-ci. » Devant la grande cheminée de pierre, ornée d’un piège à loup à la gueule ouverte, il y a des tapis en peaux de bêtes sombres. Par un labyrinthe enneigé, on arrive au bâtiment surchauffé où sont les chambres. Maintenant, c’est The Shining. Dans les longs couloirs, il y a un massacre de cervidé accroché entre chaque porte. Taxidermiste doit bien rapporté ici. La porte de la chambre s’ouvre avec une petite clef creuse à l’ancienne, pas une carte en plastique, comme partout ailleurs. Le dessus de lit est un patchwork mormon et le pied de la lampe, mensonge surréel, représente un couple de cerfs heureux. Stephen King a rendu l’Amérique terrifiante sous certaine lumière.

Hermance

[Passez au salon Massato voir les dix paysages exposés.]

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :