Skip to content

Escalier, photographie légendée

juin 2, 2011
Escalier, Paris, 2009

Escalier, Paris, 2009

Le jardin japonais de San Francisco est un lieu apaisant, d’une nature harmonieuse. Des ruisseaux serpentent, facilement enjambés par des pierres affleurant, autour desquelles l’eau s’écoule. Parallèle au chemin, se trouve un pont qui a la forme d’un demi-cercle. Le reflet dans l’eau ferme ce cercle et l’on comprend l’intention esthétique. D’un point de vue pratique, il est infranchissable, il a la forme d’un cauchemar. Les marches du vieil escalier qui mène aux combles a ses planches mal fixées. Elles ne le sont que par le centre de chaque extrémité, de façon qu’en l’empruntant, dès la deuxième marche, on ne soit pas certain, qu’en y posant le pied, la planche ne va pas tourner sur elle-même. C’est un autre cauchemar. Cet escalier devient tellement pendu au fur et à mesure qu’on y grimpe, qu’il se transforme en échelle, et que c’est désormais une escalade avec les pieds et les mains qu’il faut entreprendre. Quarante jours vertigineux pour en finir l’Ascension.

Hermance

[Et toujours, au salon de coiffure Massato, une exposition de dix photographies de paysages !]

Publicités
One Comment
  1. légendée
    et légendaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :